" (...) Le projet Paperwork ouvre un espace entre fantasmagorie et prospective. Son processus créatif s’appuie sur une perception intime de la lumière pour la conception de matériaux, process ou objets lumineux. La réalisation des premiers prototypes d’OLED sur papier étant encore très complexe, j’ai décidé d’élargir mes investigations à la technologie des LEDs. J’y ai joint celles des matériaux ‘supports’, l’électronique imprimée, les encres conductrices. La demande constante d’énergie me questionne, au delà des besoins de nomadisme et de miniaturisation d’intégration des systèmes, par la recherche de batteries souples, j’envisage également des croisements avec des technologies issues de la bioluminescence.
Cet assemblage de lumière sur un support sensible interroge la sensorialité des technologies. La main du papier, son épaisseur, son grammage, son opacité agissent sur l’émission et la perception de la lumière. Aussi, quel pourra être l’aspect d’objets de papier émetteur de lumière ? Emporteront-ils de nouvelles qualités, de nouvelles fonctionnalités ? Quelles seront les futures interactions avec l’usager, les nouvelles expériences émotionnelles et poétiques ? Conviendra-t-il de parler, en définitive d’objets ?"
Participation au n°11 de la revue Josefffine (2019), sous l'invitation de Pierre Dumonthier. Ecriture d'un article en dialogue avec David Bihanic*, sur l'entrée en résidence de recherche à l'ENSCI, projet Paperwork, exploration lumière OLED papier.

Contribution to the publication of the11th number of Josefffine. Writing of an article in dialogue with David Bihanic*, about the beginning of the design research residency at ENSCI, Paperwork project, exploration of light OLED and paper.
*designer, fondateur de l'agence FXDS, maître de conférences à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, chercheur associé au laboratoire (EnsADlab) de l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD), Paris
Back to Top